Participation d’Isle à la réunion des Comités de jumelages organisée par l’OFAJ

PARTICIPATION A LA REUNION OFAJ « LES COMITES DE JUMELAGE AU CARREFOUR DES APPRENTISSAGES – EDUCATION FORMELLE ET NON FORMELLE, UNE COOPERATION POUR L’AVENIR DES ECHANGES FRANCO-ALLEMANDS DE JEUNE »

21 – 23 OCTOBRE 2016 à ECULLY (PRES DE LYON)

Témoignage de Sylvie AMILIEN, Vice-Présidente du Comité de jumelage

img_20161021_155037Accompagnée de Liliane DURAND-PRUDENT, Adjointe au Maire de GUERET (23), Annie GAUTHIER, Présidente Comité de Jumelage de SAINT-ROBERT (19), Guy Jean-Pierre PLAS, Président Comité de Jumelage de TULLE, Jean-Bernard TIGOULET, Président du Comité de jumelage d’AIXE-SUR-VIENNE (87), Bernardette DUGOULET, Secrétaire du Comité de jumelage d’AIXE-SUR-VIENNE, Maxime NEGREMONT, Président de l’Association des Communes Jumelées du Limousin (ACJL) et Alicia BEUCHER, sa collaboratrice, je me suis rendue pour la première fois à ce séminaire (organisé tous les 2 ans par l’OFAJ). .

Cette expérience a été très enrichissante, car assez nouvelle au sein du comité d’ISLE, je suis loin de connaître tous les rouages des comités de jumelage.

Tout d’abord, il faut souligner l’organisation mise en place par l’OFAJ. Tout est prévu et pensé pour que le séjour soit une réussite.

Après une présentation des divers intervenants et du programme, par Régine DITTMAR, Chef de bureau « échanges scolaires et extra-scolaires » à l’OFAJ, une présentation de la ville et un échange « brise glace » (jeux pour faire connaissance avec les différents intervenants français (73 participants) et allemands (39 participants)), nous avons assisté à un débat centré sur les établissements scolaires, échanges scolaires et extra-scolaires avec le rappel des points forts de l’année, mais aussi les nouvelles orientations de l’OFAJ, tout ceci ponctué d’exemples, d’expériences diverses et d’interventions.

La soirée s’est terminée par la réception à la Mairie de LYON pour un buffet dînatoire (très belle mairie). Au fil de la soirée, les participants et intervenants pouvaient faire connaissance.

dsc09159

La journée de samedi comportait deux ateliers entrecoupés d’animations, d’interventions de jeunes et dialogues avec l’OFAJ.

J’avais choisi comme thèmes :

– Projets de jumelages en faveur de l’apprentissage de la langue du partenaire,

– Les échanges scolaires : quelles possibilités de jumelage.

Par petits groupes de travail, sous forme de questions et de réponses, nous avons établi une liste des attentes, difficultés et solutions que chacun de nous évoquait. Présentation en fut faite ensuite aux participants des autres ateliers, sous forme d’échanges. Le temps nous a même manqué, tellement nous avions d’informations à partager.

Ces thèmes m’ont permis de mieux connaître les domaines pris en charge par l’OFAJ et les différents programmes existants et aides proposées.

En fait, l’OFAJ dispose d’une palette variée de moyens mis en œuvre pour accompagner les comités de jumelage dans leurs différentes actions (traducteurs, valises pédagogiques, subventions…). A ce titre, l’OFAJ encourage à consulter le plus souvent possible son site, car il est le pont entre les comités et les écoles.

tagung_ecullylyon079

Tout au long du week-end, l’OFAJ a rappelé l’importance d’inscrire les jeunes dans les programmes car ils sont un bon vecteur, notamment au niveau des réseaux sociaux et éviter la mort des comités. A ce titre, il faut souligner la participation importante à la réunion de jeunes (- de 30 ans selon le critère de l’OFAJ !). L’importance également de maintenir et augmenter la qualité des rencontres, même si les échanges sont rendus difficiles par certains facteurs et certaines réformes, comme la modification des rythmes scolaires, la suppression des classes bilangues, la modification des mentalités, l’attrait pour d’autres destinations…).

Il a également été rappelé que la clé d’un bon fonctionnement d’un comité est la qualité des liens avec le milieu scolaire et les échanges avec leurs intervenants, mais aussi le soutien et la participation aux projets par les communes.

Les rencontres trilatérales avec les pays de l’Est et le souhait d’intégrer les jeunes défavorisés financièrement et géographiquement dans les différents programmes des comités a été également souligné.

tagung_ecullylyon152

Pour conclure, j’ai appris énormément de ce week-end studieux, ressenti un peu comme une formation accélérée sur les comités de jumelage et les moyens mis en place pour les soutenir, mais j’ai également apprécié les échanges avec les autres comités (tant éloignés géographiquement, que parfois très proches comme par exemple AIXE-SUR-VIENNE, CHABANAIS) (échanges d’idées, techniques et modes de travail, etc.).

Une petite sortie nocturne pour découvrir un peu la ville de LYON a même été possible avec un participant qui s’est improvisé « guide » pour l’occasion.

Sylvie AMILIEN
Vice-Présidente du Comité de jumelage d’Isle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s